Des légendes d'Arwen
Greyhound Greyhound Greyhound Greyhound Greyhound Greyhound Greyhound
Tristan de Bleu Manoir Des Légendes d'Arwen Tristan de Bleu Manoir
Niche Grey

Accueil < Le Greyhound < Conseils

Dernière modification le
MENU
Santé
Arwen : nos chiens
Les portées
Palmarès
Evénements
Photos
Archives

 

Quelques conseils "Arwen".

lus sur la toile ou maison

Alimentation par grand froid

En cette période hivernale et particulièrement froide, il est primordial de prévoir pour votre animal un apport énergétique alimentaire adapté. Ce dernier correspond à des apports en énergie permettant de couvrir de manière équilibrée ses besoins physiologiques de maintenance (le maintien de sa température corporelle, entre autres). Il est évident que si votre animal ingère plus d'énergie qu'il n'en utilise, il grossira. A l'inverse si son apport énergétique est trop bas par rapport à ses besoins, il maigrira.

A une température inférieure à 0 °C , les besoins énergétiques de votre animal sont 0,5 fois plus élevés qu'à température ambiante. Il faudra donc adapter sa ration alimentaire quotidienne pour lui fournir l'énergie dont il a besoin pour lutter contre une température très basse.

Pour vous aider, sachez que si la température descend en dessous de 0 °C, il faudra augmenter sa ration quotidienne de 1,5 fois !!! N'hésitez pas à peser son alimentation afin de lui fournir un apport énergétique alimentaire adéquat.

Ce geste simple vous permettra de minimiser la perte de poids de votre animal liée à la température extérieure et ainsi prévenir une éventuelle maigreur qui aurait des conséquences néfastes sur sa santé.

 

Légumes

Haricots, pois, lentilles, sésame.

L égumes riches en nitrates et en lipides. Ils procurent des fibres insolubles qui améliorent l'irrigation du côlon et détruisent les bactéries.
Faites-les tremper une nuit en ajoutant une pincée de bicarbonate pour réduire le temps de cuisson avant de les verser dans aussi peu d'eau bouillante que possible – avec un peu de vinaigre, de jus de citron ou de pomme pour réduire les effets nocifs de la cuisson.
Une fois que les légumineuses sont bien cuites, salez et ajoutez un peu d'huile. Les graines germées sont pleines de vitamines et de minéraux.Écrasez-les avant de les donner.

Graines de sésame.

Comme le lin, cette plante est riche en huile. Écrasez les graines pour former une crème épaisse et huileuse . Vous pouvez y mélanger du lait et, trois ou quatre fois par semaine, en ajouter une cuillerée à dessert sur les céréales pour un chien de taille moyenne.

Les carottes

Râpées, données crues, ellesnettoient le sang et contribuent à éliminer les vers. Elles sont aussi bénéfiques pour l'émail des dents et les yeux . Vous pouvez aussi les cuire dans un peu d'eau, comme les navets, topinambours, et autres patates douces... À incorporer au mélange de céréales. Navets chauds peuvent servir de cataplasmes sur des membres gonflés et les furoncles.

Fruits

Noix et noisettes.

Les chiens aiment ouvrir noix et noisettes, mettant soigneusement de côté les coquilles. Il vaut mieux les lui écraser. Pour les chiots et les chiens maigres, écrasez des noix et ajoutez-les à leur lait.

Cacahuètes et amandes.

La farine de cacahuètes crues est un bon additif plein de vitamines et minéraux pour les céréales. Mieux vaut moudre soi-même les cacahuètes. On peut aussi ajouter de la poudre d'amandes, pilées avec la peau, à raison d'une cuillerée à dessert quelques jours par semaine pour un chien de taille moyenne.

 

les orties pour nos chiens : oui - non?

Nous pouvons dire que les orties sont un aliment indispensable pour nos chien, on y retrouve toutes les vitamines que l'on peut retrouver dans la viande. Et très disponible côté frais, je dirais donc que c'est l'or des pauvres , je peux vous dire que c'est aussi anti bactériens, et pleins d'autres vertus, alors vous pouvez en mettre dans un seau (laisser macérer 1 semaine puis leur faire boire le jus) ; vous pouvez aussi les faire cuire dans un jus de bouillon avec quelques autres légumes et ajouter le tout à leur nourriture. Je dois dire que c'est un remède éfficace qui protège vos chiens de beaucoup d'infections diverses.

 

 

Vers le haut
Vers le haut

Les céréales et votre chien

Les céréales sont beaucoup moins importantes que la viande mais constituent une source essentielle de vitamines (dont la vitamine E dans le germe de blé et de maïs, vitale pour la fertilité) et de minéraux. Juliette de Baïracli Levy conseille d'exclure les régimes 100 % carnivores et les farines blanches, dénaturées. Les chiens ont besoin de céréales prédigérées, comme peut le leur procurer le contenu des intestins des herbivores. Au passage, notons qu'ils mangeaient aussi des écorces d'arbre – excellente doggy food – issues des entrailles des chèvres et lapins. Mais attention : les quantités ne doivent pas dépasser environ 15 % de la ration journalière et doivent être facilement assimilables.

L'orge

Il est d'une grande aide pour l'élevage de chien ! Riche en magnésium (antiacide), l'orge est la plus alcaline des céréales. Excellent détoxifiant du sang et réfrigérent pendant la saison chaude. Les Arabes la distribuent généreusement à leurs pur-sang et Salukis. La farine d'orge a des propriétés apaisantes. Utilisée autrefois en cataplasme pour les problèmes de peau. Médicament pour les problèmes de reins.

Le seigle

Sous sa forme complète, le sègle contient de la fluorine pour des ongles forts et un émail des dents résistant. Bonne nourriture pour les chiens sujets à l'embonpoint. Conseillé sous forme de galettes de grains soufflés.

Le maïs

En aliment unique, cette céréale peut soutenir la vie pendant des mois. Elle doit être donnée précuite et en pétales/flocons (une poignée par jour pour un chien de taille moyenne). Le maïs contribue à la beauté du poil et des dents. Il améliore la fertilité. En Écosse, les Border Collies partageaient le maïs des moutons, trempé dans du petit-lait. Le maïs peut être donné cru, en direct des champs, quand les épis sont encore tendres et laiteux. Juliette de Baïracli Levy gratte les grains avec un éplucheur à légumes et les mélange avec un peu d'huile végétale, de lait et de sel. Les chiens en raffolent.
Vous pouvez aussi le faire avec du maïs en boîte, puisqu'il s'agit d'un des rares végétaux, avec l'ananas, qui conservent leurs qualités en canette métallique. Pour les problèmes de reins, émincez les barbes des épis – 2 cuillerées à café pour un chien de taille moyenne – sur la nourriture ou faites-les infuser.

Le riz

Privilégiez le riz complet seulement, qui procure de nombreux minéraux (thiamine, niacine et fer). Le jus de cuisson a des propriétés antidiarrhéiques. Les chiens peuvent de temps à autre faire un repas de riz + huiles végétales (maïs, olive) + oeuf cru. Si vous n'avez que du riz blanc, ajoutez 2 cuillerées à café de son de blé par tasse de riz cuit pour rajouter des fibres et des vitamines. Le riz se trouve aussi sous forme de grains soufflés.

Les graines de lin

Un tonique d'hiver que l'on peut ajouter aux autres céréales. Riche en minéraux et oméga 3, les graines produisent une huile très grasse qui, par voie orale, est très bénéfique pour la croissance du poil, mais on peut aussi l'utiliser en externe pour nourrir la fourrure. L'enveloppe des graines est très dure et doit être mise à tremper pendant 24 heures dans une bonne quantité d'eau. Jetez cette eau gélatineuse, puis cuisez pendant 30 minutes en remuant.

L'avoine

En flocons, c'est une nourriture canine vitale, bien supportée par la plupart des sujets. L'avoine est la céréale qui contient le plus haut taux de protéines et une bonne dose de fer. Elle est réputée nettoyer les intestins, calmer le système nerveux, contribuer à la solidité des os. Le porridge de flocons d'avoine est la nourriture des élevages de Border Collies en Écosse, chiens de berger hyperactifs très résistants au froid et à l'humidité.
Les flocons d'avoine ont déjà été précuits lors de leur transformation. Ne les cuisez pas, mais laissez-les tremper une nuit dans du lait, du lait coupé d'eau ou un bouillon de légumes (orties + carottes ou peaux de pommes de terre + cosses de petits pois). Ajoutez un peu de sel. Le lait d'avoine est une excellente nourriture pour un chien malade. Versez un quart de litre d'eau chaude sur une poignée de flocons. Laissez tremper une nuit et pressez les flocons pour en retirer le lait, que vous faites tiédir. Ajoutez une cuillerée à dessert de miel ou de sirop d'érable.

Une recette de Natural Rearing

Une façon de préparer les céréales est d'en faire des flocons (maïs, avoine…) en les écrasant entre des rouleaux chauds. Faites un mélange de 4 céréales sous forme de flocons ou pétales non grillés : orge, avoine, seigle et blé complet (attention : le blé doit être préalablement pilé et précuit), que vous laissez tremper pendant une nuit dans un bouillon de légumes froid, du lait entier ou du lait caillé.
Vous pouvez ajouter un peu de carottes râpées, des herbes, des olives noires dénoyautées et un peu d'avocat écrasé.

 
     
Courriel T O P